Logo de Keplerk

Keplerk Blog

Des banques Bitcoin prêtes à entrer sur le marché Suisse !

Partagez moi

29 October 2019 05h / bitcoin

Des banques Bitcoin prêtes à entrer sur le marché Suisse !

L’ère de la finance décentralisée est arrivée. Si le Bitcoin réussit à s’imposer comme une monnaie globale, alors c’est l’ensemble du système financier international qui s’en verra changé. De multiples projets semblent anticiper cette transition ou plutôt cette révolution. Aujourd’hui Keplerk vous donne la possibilité d’acheter du Bitcoin en toute simplicité et de manière sécurisée chez votre buraliste. D’autres entreprises ont, elles, l’ambition de devenir de véritables banques du Bitcoin afin de proposer des services similaires à ce que l’on retrouve aujourd’hui dans les banques classiques, mais adaptées à l’écosystème Bitcoin. L’apparition de ces projets de banques Bitcoin n’est en réalité pas une surprise tant le monde de la finance a développé un intérêt particulier autour du Bitcoin. On pouvait depuis quelques années maintenant investir dans des produits dérivés en Bitcoin et aujourd’hui on pourra bientôt emprunter de la cryptomonnaie en passant par des intermédiaires. La communauté Bitcoin est fortement dubitative à propos de ces projets, tant l’idéologie qui encadre le Bitcoin va à l’encontre du système bancaire international. Alors, les banques bitcoin, qu’est-ce que cela signifie exactement ?

Les plus grandes plateformes d’échange de cryptomonnaies que sont Coinbase et Binance développent donc dès aujourd’hui des services qui vont au-delà de la simple facilitation de l’achat et vente de Bitcoin sur le marché. Ils proposent de reverser des taux d’intérêt aux prêteurs de Bitcoin et d’offrir des crédits en Bitcoins à d’autres utilisateurs. En revanche ces entreprises ont fait face pendant de nombreuses années à un problème de régulations, en effet le seul moyen pour elles de proposer de tels services tout en étant dans la légalité était de réaliser un partenariat avec une banque classique afin d’intégrer le système bancaire international.

Afin de faciliter la transition du système financier international, un pays joue aujourd’hui un rôle de plus en plus prépondérant. Alors que lorsque l’on parlait de Bitcoin on avait tendance à regarder principalement du côté des USA ou de la Chine, aujourd’hui c’est la Suisse qui a décidé de s’imposer comme le pays leader en termes de cryptomonnaies. Les dirigeants semblent avoir compris la tendance en marche et souhaitent bien en profiter en facilitant la création d’un nouveau système financier autour de Bitcoin. Si la Suisse était et est encore connue pour héberger le siège de la majorité des plus grandes banques du monde, elle souhaite également devenir le lieu de résidence des futures banques Bitcoin.

Pour permettre de réaliser cela, le pays a déjà donné deux licences bancaires à des projets de banques bitcoin, néanmoins ces licences sont données sous couvert du respect de nombreuses régulations, concernant le blanchiment d’argent notamment. Ces deux nouvelles banques sont SEBA crypto AG localisée dans le canton de Zug qui est aujourd’hui ce que l’on appelle la « Crypto Valley » et Sygnum AG qui est-elle localisée à Zurich. Ces licences bancaires permettent à ces deux sociétés d’offrir des services bancaires à des clients utilisant leurs Bitcoins comme une monnaie à part entière. Seba Crypto AG a réalisé une levée de fonds de plus de 100 millions d’euros et prévoit un déploiement de ses services d’ici le mois d’octobre.

En échange de ces licences, le régulateur suisse attend une exemplarité en termes de respect de la réglementation financière du pays. L’organisme en charge de l’autorité financière suisse a publié un rapport afin de guider les deux néo cryptobanques à respecter la réglementation en vigueur. D’autre part, les membres de cette institution ont reconnu le potentiel d’innovation que représentaient ces deux projets pour l’ensemble du secteur financier cependant ils ont rappelé qu’ils seront très attentifs au respect des régulations concernant la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement des activités terroristes. Ainsi, des pratiques devront être mises en œuvre par ces nouvelles banques afin de connaître l’identité de l’ensemble de leurs clients, ce qui va dans un sens à l’encontre du principe de pseudonymat de Bitcoin.

Malgré ces nombreuses restrictions et une annonce d’intransigeance des autorités en ce qui concerne le respect des règles financières en vigueur, la Suisse est prête à devenir non pas le « Start Up Nation », mais bien la « Crypto nation ».

Pour devenir la « Crypto Nation », la communauté helvétique s’est dotée d’une véritable « Crypto Valley », on ne manquera pas ainsi de remarquer le parallèle avec la « Silicon Valley » américaine situé en Californie non loin de San Francisco et qui abrite les sièges des plus grandes entreprises technologiques du monde tel que Facebook, Google et Apple. Aussi étonnant que cela puisse paraître, même le géant Facebook a préféré installer le siège de Libra en Suisse plutôt que dans ses locaux de Palo Alto (Californie), c’est dire la réputation que s’est rapidement créée la Suisse en termes d’accueil des entreprises spécialisées dans la technologie blockchain et la cryptomonnaie.

La Crypto Valley est donc aujourd’hui une association qui organise une conférence internationale chaque année. Située dans le canton de Zug, elle se targue d’entretenir des liens étroits avec d’autres hubs technologiques de la planète que sont Londres, Singapour et bien entendu la fameuse Silicon Valley. Elle ne se cache pas d’attirer les entreprises grâce à une législation et une fiscalité avantageuse. D’ailleurs beaucoup d’entre elles sont déjà installées dans la crypto valley, il s’agit notamment de Ethereum, Monetas, Bitcoin Suisse, Xapo, ShapeShift, Consensys et Tezos.

Keplerk est un service qui sera bientôt disponible dans toute l’Europe afin de vous accompagner dans vos voyages en Suisse par exemple !

Amanda Nguyen
Custom Service Manager

• Publié

Voir plus d'articles de cet auteur