Logo de Keplerk

Keplerk Blog

La barre des 18 millions de Bitcoins sur le point d’être atteinte

Partagez moi

22 November 2019 08h / bitcoin

La barre des 18 millions de Bitcoins sur le point d’être atteinte

18 millions de Bitcoins en circulation, cela pourrait être une information anecdotique, mais lorsque l’on parle de 18 sur 21 millions, ce dernier chiffre représentant la limite du nombre de Bitcoins en circulation, on comprend mieux la courbe d’évolution de l’émission de Bitcoin.

En effet, contrairement aux monnaies classiques qui n’ont pas de limite d’émission comme l’euro ou le dollar, l’émission du Bitcoin elle, est basée sur un algorithme mathématique qui vise à réaliser une émission des nouveaux Bitcoins suivant une courbe progressivement décroissante jusqu’à attendre les 21 millions de Bitcoins présents sur le marché.

Cette caractéristique d’une émission de Bitcoins est cruciale pour comprendre la rareté de cette cryptomonnaie. Lorsque les monnaies classiques perdent de leur valeur avec le phénomène d’inflation, mais aussi en étant influencées par les politiques monétaires expansives visant à « faire tourner la planche à billets », le Bitcoin, lui, voit sa demande sur le marché augmenter comparativement à une offre qui se réduit progressivement, ce qui doit donc provoquer de manière mécanique l’augmentation de son prix sur le marché. C’est aussi pour cette raison de rareté que l’on compare souvent le Bitcoin à l’or digital.

En observant la courbe d’émission du Bitcoin, on alors que ces 18 millions de Bitcoins ont été émis, ou plutôt minés en 10 ans, on parle de minage pour le Bitcoin, car c’est le processus technique de validation des blocs de transaction sur le réseau qui est à l’origine de l’émission de nouveau Bitcoins sur le marché.

Dès lors, il reste donc 3 millions de Bitcoins aux mineurs avant d’atteindre la limite des 21 millions. Si les 18 millions ont été minés en 10 ans, les prochains 3 millions mettront environ 120 ans pour être émis. En effet, les estimations mathématiques qui se basent sur l’analyse de l’algorithme de création de nouveaux Bitcoins prévoient que le dernier Bitcoin sera miné vers les années 2140. Ces chiffres nous font comprendre la décroissance extraordinaire de la courbe d’émission et dans le même temps cela signifie une augmentation tout aussi exponentielle de la rareté des nouveaux Bitcoins.

Ainsi, comment cela se concrétise pour les mineurs de Bitcoins ? Aujourd’hui, lorsque les mineurs arrivent à valider un nouveau bloc de transaction Bitcoin, ils sont récompensés par l’émission de 12,5 nouveaux Bitcoins qu’ils reçoivent directement et qui représentent à l’heure actuelle environ 100 000 euros, une somme d’argent considérable qui incite les mineurs à mettre à disposition la puissance de calcul nécessaire au réseau.

C’est donc par les mineurs que naissent les nouveaux Bitcoins. Or ce nombre actuel de 12,5 est programmé pour être divisé par deux tous les 4 ans environ, avec ce que l’on appelle le phénomène du « Halving ». La prochaine division du nombre de Bitcoins émis lors de la validation des blocs est prévue pour avoir lieu en mai 2020. Ainsi, les mineurs ne toucheront plus que 6,25 Bitcoins pour valider une transaction. Puis dans quelques années cela diminue à 3 125 et ce jusqu’à arriver à 0 Satoshi, la plus petite unité de Bitcoins en l’année 2140 environ.

Amanda Nguyen
Custom Service Manager

• Publié

Voir plus d'articles de cet auteur